Conduire nos activités de manière éthique, durable et efficace

Conduire nos activités de manière
éthique, durable et efficace

Pour se développer en France et à l’international, Limagrain exerce ses activités avec responsabilité, dans le respect de tous les acteurs de son environnement, que ce soit les femmes et hommes de son organisation, ses actionnaires, ses clients, ses fournisseurs, sans oublier les instances associatives, politiques, ainsi que les consommateurs finaux et la société civile. 

Les valeurs de progrès, persévérance et coopération, guident les comportements des collaborateurs et président aux décisions dans une optique de long terme. Le savoir-faire, l’esprit d’innovation, le développement international, la multi-culturalité, les marques emblématiques et l’engagement de tous portent le Groupe vers un développement raisonné.

Parallèlement, Limagrain a développé les talents de tous ceux qui ont envie de partager cette aventure, a anticipé et assuré les besoins en ressources humaines, en adéquation avec les valeurs du Groupe et ses orientations stratégiques.

Le Groupe est conscient des enjeux environnementaux dans un contexte de surfaces cultivables et de ressources naturelles limitées. Pour contribuer à y répondre, les équipes travaillent, chaque jour, à tendre vers une excellence opérationnelle pour devenir un partenaire exemplaire et pour atteindre une empreinte positive des activités sur les territoires où Limagrain opère, grâce à ses efforts en matière de recherche et de création variétale et à des actions ciblées dans tout domaine. 

Parallèlement, les thèmes fondamentaux du Pacte Mondial – Droits de l’Homme, droit du travail, environnement et lutte contre la corruption – sont intégrés à la stratégie de développement. Ces principes sont au cœur de la politique de ressources humaines, de l’éthique d’entreprise et des engagements en matière de préservation de l’environnement.


Mobilité et développement
des compétences

L’employabilité des 10 0000 collaborateurs de Limagrain est un axe majeur de notre politique Ressources Humaines. Nous ne proposons pas un parcours tracé d’avance. Pour rendre les salariés capables d’évoluer et de s’adapter aux changements de leur vie professionnelle, nous activons plusieurs leviers : entretiens menés tout au long de la carrière, accompagnement personnalisé, formation, partage d’expérience, promotion de la mobilité interne pour favoriser les évolutions entre les pays, les filiales et même les métiers.

Une revue annuelle des talents, effectuée par nos « comités carrière » au niveau des Business Units et consolidée au niveau Groupe, permet d’identifier les potentiels et d’optimiser les opportunités de mobilités et de promotions. De même, l’ensemble des postes à pourvoir est accessible à l’ensemble des salariés via l’intranet du Groupe.

Diversité et égalité
professionnelle

La diversité des populations au sein de Limagrain fait partie intégrante de notre ADN. Nous sommes un Groupe multiculturel, composé de plus de 70 nationalités reconnues comme de vraies richesses. Limagrain s'est engagé à traiter ses salariés, dans un esprit d’ouverture et d’équité, dans le respect de leur dignité et de leur intégrité physique et morale. 

Les collaborateurs du Groupe sont ainsi recrutés sans discrimination de genre, d’âge, d’origine, de religion, d’orientation sexuelle, d’apparence physique, d’état de santé, de situation de handicap, d’appartenance syndicale ou d’opinion politique.

Etudiants et jeunes diplômés

Photo

Limagrain propose de nombreuses offres de stage et d’alternance (apprentissage, professionnalisation) sur une large palette de métiers et de qualifications, en France et à l’étranger. Nous entretenons également des relations privilégiées avec le monde enseignant et nouons des partenariats ciblés à travers le monde. Les écoles et universités sont sélectionnées selon nos coeurs de métiers et pour leur ouverture internationale. 

Outre les multiples collaborations pédagogiques, elles constituent aussi un important vivier de recrutement. Nous allons régulièrement à la rencontre des étudiants à l’occasion de forums, nous participons à des enseignements, nous fournissons des sujets d’étude et nous ouvrons les portes de nos sites pour des visites pédagogiques.



Agir de façon éthique et responsable

La structuration de l'éthique des affaires de Limagrain est une démarche impulsée par la Direction Générale du Groupe en 2013, dans le cadre de son programme de Responsabilité Sociétale d'Entreprise (RSE).

L'éthique des affaires concerne à la fois le comportement individuel des salariés Limagrain et le comportement collectif porté par l'entreprise. Les domaines visés par l'éthique sont extrêmement larges et variés, depuis la lutte contre la corruption jusqu'à la protection de l'environnement, en passant par la santé des personnes ou la sécurité des produits...

Le Code de Conduite Limagrain a été lancé le 30 mars 2015, en 11 langues.
C'est un moyen pour tous les salariés de parler un langage commun ; de retrouver les mêmes principes de gouvernance et d'éthique au sein du Groupe.

Nous nous sommes fixés pour objectif que chaque salarié dans le monde connaisse l'existence du Code de Conduite et sa vocation, son contenu et soit capable de l'utiliser en cas de besoin. Discerner les actes éthiques et éviter les erreurs sont des préoccupations qui vont dans le sens de la recherche de l'excellence.


Un usage
respectueux
de l’eau

La question de l’eau est abordée sous deux angles : notre consommation et la qualité des rejets dans l’eau.

Le Référentiel de Gestion des Risques du Groupe prévoit l’analyse de tous nos rejets aqueux et leur traitement en cas de besoin. Nos sites sont équipés de dispositifs adaptés pour minimiser le risque de pollution, notamment grâce à des bassins de retraitement des eaux.

Sur le dernier exercice, la consommation d’eau est en baisse de 14,8 %. Les activités semences professionnelles représentent 91,6 % de notre consommation, essentiellement pour l’irrigation des serres de culture et les usages domestiques. La réduction constatée est due à la mise en oeuvre d’investissements réalisés pour réduire la consommation et aux variations climatiques.

Des bonnes pratiques
agronomiques pour
préserver les sols

Le sol est le premier outil de production de l’agriculture. À ce titre, sa préservation est l’objet d’une attention constante des sociétés qui produisent, ou font produire des semences auprès d’agriculteurs multiplicateurs. De nombreuses actions sont menées tant dans la production de semences que dans les activités de création variétale, qu’elles soient réalisées sur nos sites ou chez les agriculteurs, pour minimiser l’impact de ces activités sur les sols.

Il peut s’agir de la gestion de la matière organique présente dans le sol pour optimiser l’utilisation de fertilisants, de la rotation des cultures avec l’introduction d’un cycle céréalier tous les 2 à 3 ans qui permet de casser le cycle des maladies, de semis de couverts végétaux pour protéger les sols durant la période hivernale ou du recours à des techniques simplifiées du travail du sol.

Une réduction de
la consommation
d'énergie

À l’issue d’audits énergétiques réalisés en 2015, plus de 1,5 million d’euros a été investi dans l’amélioration de l’efficacité énergétique de nos installations à travers un grand nombre d’actions, souvent issues de l’échange de bonnes pratiques entre sociétés.

Désormais, lors du remplacement ou de l’achat de nouveaux équipements, plusieurs de nos sociétés intègrent le critère de performance énergétique ou d’économie d’énergie.

Rechercher l’amélioration de la performance énergétique, c’est aussi un moyen de limiter les gaz à effet de serre.

Des volumes
de déchets
limités et valorisés

La production de déchets – près de 76 000 tonnes – est stable en 2016/17 comparée à l’exercice précédent. Leur valorisation, mise en place de longue date au sein du Groupe, continue de progresser et atteint 85,9 % (+ 6 % par rapport à 2016), essentiellement en alimentation animale et compost.

Nos actions portent aussi sur la prévention des déchets et leur limitation. De nombreux investissements ont ainsi été réalisés pour financer la réduction de leur production et de faciliter leur élimination et recyclage.

Enfin, une attention particulière est aussi portée au stockage des déchets pour prévenir les risques de pollution induits par leur conservation temporaire sur site.